jeudi 13 novembre 2014

Nom de code : Verity de Elisabeth Wein

Nom de code : Verity
De Elisabeth Wein



Il me reste deux semaines à vivre. Ensuite, je sais que vous me tuerez. C'est le sort que vous réservez à tous les espions que vous coincez, non ? Alors autant coopérer, si ça peut m'éviter les interrogatoires brutaux du capitaine SS von Linden. Je vais vous livrer tout ce que je sais de l'effort de guerre britannique : les codes, les lieux, les modèles d'avion... Tout a commencé le jour où j'ai rencontré Maddie. Le pilote qui m'a conduite jusqu'en France, c'était elle. Nous avons tenté une invasion en tandem. Nous formions une équipe du tonnerre.

Merci aux éditions Castelmore et au forum livraddict pour ce partenariat.

Le charme n'a malheureusement pas opéré avec moi. Je pense que cela s'explique par un début laborieux. J'ai eu énormément de mal à me plonger dans l'histoire à cause des termes techniques sur l'aviation. Je trouve que le roman a fortement manqué d'explications, de notes pour éclaircir le lecteur.
Je me suis ensuite perdue dans la narration. C'est vraiment spécial, on a du mal à savoir qui est la narratrice, à qui elle s'adresse, si on est dans le passé ou revenu dans le présent. Et c'est bien le genre de chose qui me perturbe beaucoup. J'ai besoin de me plonger à fond dans une lecture, oublier ce qui m'entoure pour vraiment me passionner. Alors forcément, si je passe mon temps à me poser des questions, je finis par m'ennuyer et par ne plus m’intéresser. 

J'aurai pourtant pu passer un très bon moment. J'ai eu l'occasion de lire pas mal d’œuvres traitant sur cette période de l'Histoire et c'est quelque chose qui me passionne beaucoup. Le résumé me tentait bien et j'avais très envie de découvrir l'histoire des deux femmes dont il est question. Sur ce point je n'ai rien à reprocher au roman. Bien qu'il s’agisse d'une histoire fictive, l'auteur à mené son action d'une main de maître. J'ai trouvé que tout coordonnait parfaitement et il lui a certainement fallu faire beaucoup de recherches pour en arriver là. 

Le " problème " de la narration m'a trop bloquée pour que je puisse tout ressentir à 100% mais je ne pense pas me tromper en disant que c'est une histoire touchante. Les deux jeunes femmes se rencontrent pendant la guerre, leur amitié grandit dans la souffrance et l'ensemble est criant de sincérité. 

J'ai trouvé judicieuse l'idée de " découper" le livre en deux parties. J'ai donc pu ainsi terminer sur une note plus positive car la narration devient plus claire lorsque Maddie devient la narratrice. Il n'y alors plus autant de retours en arrière et on entre enfin au cœur de l'action. 




La première partie fut trop laborieuse pour moi, si bien que quand je suis arrivée à la seconde partie, j'étais déjà trop déçue pour changer d'opinion. Je pense cependant qu'un lecteur qui parvient à passer outre la narration peut vraiment prendre plaisir à lire ce roman.

2 commentaires:

  1. Et bien c'est vrai qu'il ne me tente pas trop ce roman !

    RépondreSupprimer
  2. Oh dommage ! Il est dans ma wishlist..peut être que j'accrocherai plus ;)

    RépondreSupprimer

Merci :D

Une petite citation ?

"Chaque lecture est un acte de résistance. Une lecture bien menée sauve de
tout, y compris de soi-même"

Daniel Pennac